Page principaleHistoire

Histoire

Les origines

La spiruline existe sur terre depuis environ 3.5 milliards d’années. C’est l’un des micro-organismes les plus anciens au monde, certainement à l’origine de l’atmosphère respirable de notre planète. Elle pousse naturellement dans des lacs d’eau saumâtre et basique, riches en minéraux et en azote. On la trouve majoritairement aux abords de pays équatoriaux : Inde, Tchad, Mexique… mais on a aussi découvert sa présence en Camargue.

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline anciennement appelée microalgue bleu-vert est une cyanobactérie filamenteuse dotée d’un appareil photosynthétique semblable à celui des algues et des végétaux. Avec sa petite taille de 20 à 50 microns, elle ne peut être observée qu’au microscope. Elle est consommée depuis des siècles par des peuplades subéquatoriales, en France, le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France à émis un avis favorable à l’utilisation de la spiruline dans l’alimentation humaine en 1990.

Sa culture

A ce jour produite un peu partout dans le monde, nous la cultivons en France depuis une vingtaine d’années, en général sous serre, pour la préserver des contaminants extérieurs et reproduire les conditions climatiques propices à son épanouissement. Avec un développement optimal dans une eau entre 35 et 37°C, on peut la cultiver saisonnièrement par le seul bénéfice solaire. Des bassins peu profonds favorisent l’ensoleillement de la spiruline tandis qu’une agitation modérée élimine entre autre l’excès d’oxygène et un certain ombrage améliore son rendement en phycocyanine (bienfaits de la phycocyanine).