Page principaleBienfaits

Bienfaits

Pour connaitre les Apports Quotidiens de Référence inscrits au JO du 22.11.2011, cliquer ici

Quelques équivalents nutritionnels d’une cuillère à soupe de spiruline

Protéines – 170g de steak
Calcium – 1 verre de lait
Fer – 1 bol d’épinard
Bêta-carotène – 6 carottes
Vitamine E – 1 cuillère à soupe de germe de blé cru
Potassium – 1 bol de riz
Acide Gamma-Linoléique – 1 capsule d’onagre

Les protéines

Après l’eau, les protéines constituent l’essentiel de notre masse corporelle. L’homme doit trouver dans son alimentation quotidienne certains acides aminés indispensables qu’il ne peut fabriquer seul.

Durant la digestion, les protéines ingérées sont décomposées en acides aminés. Une fois libérés, ces derniers nous permettent de synthétiser nos propres protéines, organes, cellules, tissus… mais aussi des substances telles que les enzymes, anticorps, hormones, neurotransmetteurs… Ils aident à combattre les invasions bactériennes et virales.

La valeur nutritive des protéines dépend de la qualité des acides aminés, de leur digestibilité et de leur valeur biologique. Sept des huit acides aminés essentiels sont présents en quantité et en qualité dans la spiruline.

La spiruline est riche en protéines de 60 à 75% de son poids sec, sa digestibilité est de 83 à 90%. Pour comparaison : 100g d’escalope de poulet contiennent 13% de protéines, assimilables à 60%.

Le fer

Le fer est un oligoélément que l’on trouve à l’état de trace dans l’organisme. En général, il est mis en réserve en très petites quantités et éliminé quotidiennement. Il faut le remplacer par des apports journaliers.

Il joue un rôle important dans la constitution de l’hémoglobine et de la myoglobine, respectivement présentes dans les globules rouges et les muscles. La première a un rôle de transport de l’oxygène, l’autre de stockage. Elles participent aussi à la production d’un grand nombre d’enzymes nécessaires à l’organisme, à la régulation de la croissance des cellules. Le fer est également essentiel à la production de l’adénosine triphosphate (ATP), source première de l’énergie corporelle

La spiruline apporte du fer qui est 2 fois plus assimilable que celui trouvé dans la plupart des légumineuses et viandes. Cette capacité est très certainement due à la présence de la phycocyanine.

La C-phycocyanine

La couleur caractéristique de la spiruline est due à la présence d’un pigment protéique rare : la phycocyanine. Elle stimule la formation des cellules du sang en reproduisant l’effet de l’érythropoïétine (EPO). Son rôle est comparable à l’hémoglobine, notamment dans l’oxygénation cellulaire, et aussi dans le renforcement des défenses immunitaires par sa participation à la production de globules blancs. Des recherches ont mis en évidence les puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la phycocyanine. Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez lire ces études décrites dans la thèse de Mr SGUERA Sébastien, Docteur en pharmacie, p78 à 110.

La spiruline est à la croisée de la vie végétale et animale : on retrouve au cœur de la phycocyanine une molécule de fer comme dans l’hémoglobine et une de magnésium, comme dans la chlorophylle.

La phycocyanine est naturellement présente dans la spiruline entre 10 et 15%, avec des records à 20%.

La vitamine A

La vitamine A ou rétinol contribue à la vision normale, à la formation des globules rouges, à l’entretien de la peau, des muqueuses, du métabolisme et des hormones. Le rétinol participe aussi à la fonctionnalité du système immunitaire et à la croissance.

On la trouve aussi sous forme de provitamine A ou bêta-carotène, ce qui est le cas pour notre micro-algue. Comme les vitamines C et E, il est un antioxydant puissant qui joue un rôle de bouclier anti-radicalaire et prévient certaines maladies.

Ce caroténoïde, présent en grande quantité dans notre spiruline, est convertible par l’homme en fonction de ses besoins en vitamine A.

Les vitamines B, D, K et E

Le rôle des vitamines présentées ci-dessous peut être spécifique à chacune ou avoir des actions similaires.
Les vitamines B contribuent à la bonne forme de nos cheveux et nos ongles. Elles participent à la régulation du système nerveux, de l’humeur, au métabolisme des glucides, lipides et protéines, à la production d’énergie, respiration cellulaire, cofacteur de l’assimilation du fer et du magnésium.
La vitamine E agit en synergie avec la vitamine C, le bêta-carotène et le sélénium. Elle contribue à la prévention de l’athérosclérose en exerçant une action anti-inflammatoire… Et encore une fois on retrouve dans la vitamine E et la vitamine B6 des propriétés antioxydantes.
La vitamine D maintient la densité osseuse.
La vitamine K a deux fonctions principales. La vitamine K1 participe à la coagulation sanguine tandis que la K2, essentiellement contenue (Dr Vidalo) dans notre spiruline, intervient dans la fixation du calcium au niveau des os et des dents.

La qualité de la spiruline dépend grandement des méthodes culturales, notamment du séchage. Les vitamines sont des éléments sensibles qui se détériorent facilement à l’air, la chaleur et la lumière. Comme les fruits et légumes, la spiruline apportent des vitamines. Les vitamines B présentes dans la spiruline contribuent à votre diététique journalière. C’est la source végétale la plus importante de vitamine D* : 9µg contenus dans une cuillère à café de 3g de spiruline. A portion égale, la quantité de vitamine E est équivalente à celle du germe de blé cru.

*Ne pas oublier d’associer avec une légère exposition au soleil 🙂

Tiré de « Cultivez votre spiruline », manuel de culture artisanale, J.P. Jourdan 2011  » (référencement de Flamant vert) sauf Vit D autre source