Page principaleConseils d’utilisation

Conseils d’utilisation

Une cuillère à café de brindilles, ou 6 comprimés de spiruline, correspondent à environ 3 grammes. Avec un sachet de 100g de spiruline, vous avez près de 33 portions, soit un mois d’utilisation.

Consommez-la le matin de préférence, au plus tard vers 18h si vous n’avez pas d’activité intense le soir.
Nous vous conseillons de commencer par 1 à 2 gramme(s) les premiers jours et ainsi permettre à votre corps de s’adapter, puis 3 grammes par jour pour une personne adulte de corpulence moyenne pratiquant une activité physique normale.

Vous pouvez en consommer davantage en cas de forte activité (effort, sport), jusqu’à 5g quelques semaines pour un besoin particulier (fatigue, jeûne).
Vous pouvez aussi prendre de la spiruline occasionnellement si vous estimez qu’elle vient participer ponctuellement à vos apports journaliers; tous les jours si votre régime alimentaire est pauvre en nutriments; pendant un mois ou deux, selon que vous ayez besoin de vous remettre en forme ou que vous vous savez fragile à des moments donnés de l’année.
Renouveler aux intersaisons : périodes d’adaptation de l’organisme aux changements de saison.
Les enfants en consommeront jusqu’à 1/2 cuillère à café.

Refermer le sachet pour conserver votre spiruline à l’abri de l’air, de la lumière et de l’humidité. Afin de préserver ses vertus, éviter toute cuisson.

Comment la prendre ?

Pour acter les bénéfices de la spiruline, consommez-la de préférence éloignée de vos cafés, thés et calcium (1/2h minimum), qui en limitent son absorption. Pris avec de la vitamine C d’origine naturelle, votre fer sera mieux assimilé. En rajoutant des omégas 3 présents dans les noix par exemple, vous aurez, avec ceux de la spiruline, tous les acides gras essentiels. Avec une céréale soufrée comme le riz, vous améliorerez les performances des acides aminés présents dans la spiruline. Vous pouvez la consommer en une ou plusieurs prises, seule ou accompagnée : avec une boisson un peu avant votre repas, elle vous procurera un sentiment de satiété et sera sans interférence avec d’autres aliments, d’une digestibilité optimale; pendant vos repas avec ou sans les aliments proposés plus haut, la spiruline participera de toute manière à votre diététique journalière. Les sportifs souhaiteront la prendre en phase de préparation et de récupération à l’effort.

Idées de consommation de spiruline en brindilles

Vous pouvez mélanger 1 cuillère à café de spiruline dans une compote ou un yaourt.
Pour les personnes pressées : poser une cuillère à café sur la langue et avaler avec un verre d’eau ou de jus de fruits.
Saupoudrer sur toutes vos salades.
Tartiner une tranche de pain avec du beurre ou du fromage frais et la saupoudrer de votre cuillère de spiruline.
En réalité, les compositions n’ont de limites que ce que vous dicte votre palais. La seule contrainte est de la consommer crue pour conserver ses valeurs nutritionnelles.

Qui prend de la spiruline ?

La spiruline est pour toutes les personnes désireuses d’améliorer leur équilibre alimentaire, mais plus particulièrement aux sportifs pour accompagner l’effort : préparation et récupération, aux végétariens, pour pallier certaines carences, aux personnes manquant de fer, aux enfants en période de croissance, aux personnes âgées ayant besoin d’éléments essentiels, les convalescents… bref, toute personne ayant besoin de retrouver leur vitalité en remettant de l’ordre dans leur diététique.

Sportifs : vous pouvez vous inspirer du paragraphe qui vous est dédié sur le site de Nicolas Aubineau : diététicien nutritionniste du sport en clinique.

Quelques précautions

Il est à noter que la spiruline est source de fer et que les personnes souffrant d’hémochromatose (excès de fer) doivent limiter ce type d’aliment, tout comme les individus atteints de phénylcétonurie (maladie génétique rare liée à l’accumulation de l’acide aminé phénylalanine).
La prise de certains médicaments vous demande de contrôler vos apports en vitamine K (les légumes à forte dominance verte en sont souvent pourvus).
Dans de très rares cas, lors de la (re)prise de la spiruline, il peut y avoir quelques désordres intestinaux, ce qui peut être dû à un microbiote quelque peu déséquilibré. C’est pourquoi il est conseillé de commencer par de petites portions pour permettre à votre organisme de s’adapter.
Les femmes enceintes : vous pouvez rencontrer votre médecin et lui faire part de votre diététique alimentaire et de la contribution de la spiruline dans celle-ci, pour information la vitamine A de la spiruline est issue de bêta-carotène (provitamine A).
Les personnes concernées par un protocole de soins immunodépresseurs doivent se rapprocher de leur médecin avant d’entreprendre une « cure » : de par sa composition, la spiruline renforce les défenses immunitaires.